France: perquisitions dans l'affaire Bettencourt

RTBF
RTBF - © RTBF

La police a procédé lundi à de nouvelles perquisitions dans le cadre de l'affaire Bettencourt de fraude fiscale et de conflits d'intérêts qui défraie la chronique en France, a indiqué le parquet de Nanterre (région parisienne) qui a ouvert trois enquêtes dans cette affaire.

"Sept perquisitions ont été menées lundi", a indiqué à l'AFP le parquet de Nanterre qui a précisé que le domicile de la milliardaire Liliane Bettencourt "n'a pas été perquisitionné", contrairement à ce qu'avait affirmé dans un premier temps une source proche de l'enquête, confirmant elle-même une information du Figaro.fr.

Ces perquisitions s'inscrivent, selon Le Figaro, dans le cadre d'une enquête ouverte pour fraude fiscale présumée de l'héritière du géant des cosmétiques l'Oréal, suggérée par les enregistrements pirates de conversations entre elle-même et son principal conseiller financier.

Une des perquisitions a été menée au domicile parisien du photographe François-Marie Banier, un proche de Liliane Bettencourt.

Ces affaires aux rebondissements et volets multiples avaient démarré il y a plusieurs mois par une plainte de la fille de Liliane Bettencourt, Françoise Meyers, qui accuse ce photographe d'avoir abusé d'une faiblesse présumée de sa mère pour lui soutirer des dons estimés à un milliard d'euros.

Six autres perquisitions ont également été menées, a ajouté le parquet qui n'a pas précisé l'identité des personnes visées.

Ces affaires ont mis en difficulté le ministre du Travail Eric Woerth, longtemps ministre du Budget, et déstabilisé l'ensemble du gouvernement de Nicolas Sarkozy.

AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK