France: les bistrots parisiens veulent être reconnus au patrimoine mondial

Les fondateurs de l’association vous diront sans doute quelque chose, ils ont tous en commun la volonté d’inscrire les Bistrots et Terrasses de Paris pour leur art de vivre au patrimoine culturel immatériel de l'humanité et pour cela est née une nouvelle association qui milite pour cette reconnaissance.

Il ne resterait que 1000 bistrots dans Paris intramuros

On constate chaque année, une baisse du nombre de bistrots intramuros, en seulement un siècle, en passant en-dessous de la barre symbolique des 1000 en 2018. Cette association est née d’un constat très clair : "À Paris, nous avons le même nombre de points de vente qu’il y a une trentaine d’années. Mais si les bistrots représentaient avant entre 40 et 50% des restaurants de la capitale, ils ne pèsent plus que 14%", déclare Alain Fontaine, le patron du Mesturet.

De multiples raisons a cette désaffection

Tendance des clients à de plus en plus rentrer chez eux, achat de machine à café individuelle, attentats, les menaces sont multiples.

Le dossier sera remis au ministère de la Culture, chargé de présenter les candidatures à l'Unesco en mars 2019, pour une décision au plus tôt en décembre de la même année ou en janvier 2020.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK