France: Laurent Wauquiez élu président des Républicains avec 74,64% des voix

Laurent Wauquiez a été élu dimanche président des Républicains (LR) avec 74,64% des voix parmi les 98.543 adhérents du parti qui se sont exprimés, selon les chiffres communiqués par la Haute Autorité chargée de superviser le scrutin.

L'ex-porte-parole de François Fillon, Florence Portelli, a obtenu 16,11% et le "juppéiste" Maël de Calan 9,25%. Champion d'une droite conservatrice et identitaire, Laurent Wauquiez dispose désormais d'un mandat de cinq ans, qui court jusqu'en 2022.

La formation politique chère à l'ancien président français Nicolas Sarkozy traverse une période très trouble depuis l'échec de son candidat François Fillon, rattrapé par différents scandales, dès le premier tour de l'élection présidentielle en avril dernier.

Les Républicains ne savent en outre pas vraiment comment se positionner face au président Emmanuel Macron, qui pousse des réformes en faveur des entreprises et qui a nommé des figures de la droite telles qu'Edouard Philippe ou Bruno Le Maire comme Premier ministre et ministre de l'Economie: le soutenir au cas par cas ou s'en tenir à une opposition pure et simple?

Agé de 52 ans et fidèle de Nicolas Sarkozy, Laurent Wauquiez faisait figure de favori mais inquiète l'aile centriste de sa formation, qui redoute qu'il ne tire trop le parti vers la droite.

Il réfute cependant appartenir à la "droite dure" et assure qu'il entend défendre la classe moyenne. Il estime que l'Europe doit défendre "ses valeurs et sa civilisation" mais prévient qu'il n'y a pas de place, chez Les Républicains, pour quiconque chercherait une alliance avec le parti d'extrême-droite Front National de Marine Le Pen.

"Oui, ce soir, nous pouvons dire 'la droite est de retour", s'est-il félicité lors d'une brève allocution, reprenant là un leitmotiv de sa campagne. "Nous allons tout reconstruire, nous allons tout renouveler avec de nouveaux visages. Et surtout, nous allons tirer les leçons de nos échecs. C'est une droite renouvelée qui se lève aujourd'hui, une droite qui assume ses valeurs, une droite sereine", a encore dit le nouvel élu.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK