France: Eric Woerth renonce à son poste de trésorier de l'UMP

RTBF
RTBF - © RTBF

Le ministre français du Travail Eric Woerth, au centre d'accusations de conflits d'intérêts, a annoncé mardi à la presse qu'il allait quitter ses fonctions de trésorier du parti présidentiel UMP, qu'il cumulait jusqu'à présent avec ses fonctions gouvernementales.

Lundi soir, intervenant à la télévision pour essayer de reprendre la main après une succession de scandales, le président Nicolas Sarkozy avait conseillé à son ministre du Travail de quitter ses fonctions de trésorier de l'UMP.

Eric Woerth, un fidèle de Nicolas Sarkozy, s'est retrouvé accusé d'un double conflit d'intérêt qui a alimenté les soupçons de mansuétude de l'administration fiscale à l'égard de la femme la plus riche de France, Liliane Bettencourt, héritière du groupe de cosmétiques L'Oréal.

Eric Woerth était ministre du Budget de 2007 à mars 2010. Il chapeautait donc les services fiscaux, alors qu'en sa qualité de trésorier, il collectait de l'argent auprès de riches entrepreneurs, qui sont aussi d'importants contribuables, pour financer les activités du parti UMP.

De plus, son épouse Florence Woerth était employée dans la société qui gère la fortune de Liliane Bettencourt.

Après la publication d'écoutes clandestines de conversations avec son conseiller financier, la milliardaire avait dû reconnaître qu'elle avait des comptes en Suisse. Les écoutes suggèrent aussi la possession d'une île aux Seychelles, inconnue de l'administration fiscale.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
JT 19h30
en direct

La Une

JT 19h30