France : deux enquêtes ouvertes pour "prise illégale d'intérêts" contre deux ministres

Le ministre de la Justice est visé par des plaintes de l'association Anticor.
Le ministre de la Justice est visé par des plaintes de l'association Anticor. - © LUDOVIC MARIN - AFP

Une information judiciaire visant le garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti pour des soupçons de "prise illégale d’intérêts" a été ouverte mercredi à la cour de Justice de la République (CJR), a annoncé à l’AFP le parquet général près la Cour de cassation.

Le ministre de la Justice est visé par des plaintes de l’association Anticor et de trois syndicats de magistrats qui l’accusent de conflits d’intérêts liés à ses anciennes activités d’avocat.

Ce mercredi toujours, on a appris qu’une enquête préliminaire pour "prise illégale d’intérêts" vise le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu pour ses activités passées à la tête du département de l’Eure, a indiqué mercredi à l’AFP le Parquet national financier (PNF), confirmant des informations du Canard enchaîné et de Libération.

Cette enquête a été ouverte en mars 2019 des chefs de "prise illégale d’intérêts" et d'"omission de déclaration à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique". Elle a été confiée à l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF).

Dupond-Moretti : de maître du barreau à garde des sceaux (JT du 07/07/2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK