France: "Des apiculteurs sans abeilles sont même prêts à aller voler leurs voisins"

Un peu partout en France, un nouveau fléau touche les apiculteurs : les vols de ruches. Et il y a plusieurs explications. 

150 ruches volées en Bretagne

De nombreux vols de ruches sont à déplorer partout en France. Ce fléau touche de nombreuses régions, notamment la Bretagne, dans le Morbihan. En effet, près de 150 ruches ont été volées l’année dernière. Ces vols massifs s’expliquent par la mortalité des abeilles causées notamment par l'utilisations de pesticides. "Des apiculteurs sans abeilles sont même prêts à aller voler leurs voisins", fustige un apiculteur.

Certains voleurs sont aussi prêts à user de la violence pour arriver à leurs fins. L’apiculteur Florian Ruyet a, par exemple, subi plusieurs vols en 2018 et a été violemment agressé en mars dernier, alors qu’il surveillait ses ruches pendant la nuit.

La filière apicole en crise

Le vol de ruches a toujours existé. Ici, la nouveauté, ce sont surtout les quantités volées. Et ces vols à répétition sont expliqués par la crise qui touche le secteur. La production d’abeilles a en effet été divisée par trois en 20 ans. Les raisons ? Le réchauffement climatique, les pesticides ou encore des parasites comme le frelon asiatique.

Cela impact ainsi fortement le prix d’un essaim d’abeilles, estimé aujourd’hui à environ 400 euros. Pour protéger leurs ruches, certains apiculteurs déploient donc les grands moyens : détecteurs de mouvement, balances connectées ou encore balises GPS. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK