France : cinq migrants entre la vie et la mort à Calais après des affrontements

De violents affrontements entre migrants afghans et africains jeudi en plusieurs endroits de Calais (nord de la France) ont fait 18 blessés, dont cinq, touchés par balle, étaient entre la vie et la mort dans la soirée, selon des sources concordantes.

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb s'est rendu sur place en fin de soirée au commissariat de la ville et devait passer la nuit sur place.

Images "Le Nord littoral"

"Après les graves incidents survenus aujourd'hui, je me rends dès ce soir à Calais pour un point de situation avec le préfet, la maire de la ville et les acteurs locaux", a tweeté le ministre. Il devait aussi rencontrer dans la nuit les forces de l'ordre déployées sur le terrain.

En termes de victimes, "on est revenu à une situation qui ressemble beaucoup à celle de 2015", année de création du camp appelé "la Jungle", démantelée en octobre 2016, a-t-on commenté de source judiciaire. Toutefois, "chaque jour ne se ressemble pas en termes de violence", a-t-on ajouté.

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb s'est rendu sur place en soirée

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK