France: Ces personnes âgées qui troquent les maisons de retraite contre les familles d'accueil

À 73 ans, Maurizio ne pouvait plus vivre seul chez lui. Au lieu d'aller en maison de retraite, il vit aujourd'hui chez une famille d'accueil du programme CetteFamille.

Maurizio a 73 ans. À la suite de problèmes de santé, le septuagénaire ne pouvait plus s’assumer seul chez lui. Au lieu de se diriger vers une structure classique comme une traditionnelle maison de retraite, cet ancien restaurateur a trouvé une autre solution. 

En effet, il est hébergé par une famille d’accueil, minutieusement choisie. "La sympathie de ceux qui m’accueillent, c’est très important", estime Maurizio. Et entre sa famille d’accueil et lui, il y a plutôt des atomes crochus. "Dès qu’on s’est vus, le feeling est bien pass", raconte-t-il. 

Pour se sentir encore plus chez lui, Maurizio a même emporté quelques souvenirs. 

De son côte, l’accueillant a plusieurs rôles : l’hébergement, la coordination des soins avec les professionnels de santé et créer du lien social en intégrant l’accueilli à sa vie de famille. Pour être famille d’accueil, il faut être agréé par le Conseil départemental. La rencontre entre Maurizio et la famille de Diana a pu se faire grâce à CetteFamille, une entreprise sociale et solidaire qui met en lien les familles d’accueil et les personnes âgées. En France, 10 000 personnes ont un agrément pour accueillir 1 à 3 personnes chez eux. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK