France: à Paris aussi les bénévoles sont en première ligne pour aider les migrants

Voici quelques images de ces centaines de réfugiés érythréens et afghans qui vivent dans le nord de Paris depuis plusieurs mois. Ils dorment sous des ponts et sur le bord de la route malgré la neige et les températures glaciales, sans accès à l'eau, aux commodités ou à la nourriture.

Entre 80 et 100 réfugiés arrivent chaque jour et comptent sur l'aide financière de bénévoles car l'État français ne leur fournit aucun soutien à ce stade.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK