Forêt de Bialowieza en Pologne: des écologistes bloquent la coupe des arbres

Située sur la frontière entre la Pologne et le Belarus, la forêt de Bialowieza abrite une faune variée et unique dont la plus grande population de bisons d'Europe.
3 images
Située sur la frontière entre la Pologne et le Belarus, la forêt de Bialowieza abrite une faune variée et unique dont la plus grande population de bisons d'Europe. - © WOJTEK RADWANSKI - AFP

Une quinzaine d'écologistes ont bloqué jeudi matin de lourds engins forestiers utilisés pour la coupe des arbres à Bialowieza (est de la Pologne), une des dernières forêts primaires d'Europe, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Deux jeunes gens se sont enchaînés aux lourdes machines, les empêchant de sortir du parc de stationnement dans le village de Czerlonka où elles avaient été garées pour la nuit. Ils étaient soutenus par une quinzaine de personnes, militants de Greenpeace et d'une autre organisation de défense de l'environnement, Dzika Polska (La Pologne Sauvage), qui ont déployé des banderoles telles que "Stop à l'abattage" et - en anglais - "Save Bialowieza Forest". "Nous resterons ici jusqu'au bout, aussi longtemps qu'il faudra", a dit à l'AFP l'un des deux militants enchaînés, Piotr Dankowski, qui s'est présenté comme "un écologiste de Varsovie".

Les coupes à Bialowieza ont été autorisées par le ministère polonais de l'Environnement en dépit de recommandations de la Commission européenne qui y est opposée. La Pologne affirme procéder à des coupes "de protection" pour stopper des attaques d'insectes xylophages, protéger le trafic routier et lutter contre les risques d'incendie. La nouvelle action des écologistes a pour but de "donner le temps nécessaire à la collecte de preuves concernant des actions contraires aux règles de l'UE et à l'accord avec l'Unesco", a déclaré Greenpeace dans un communiqué. L'organisation appelle des chercheurs à venir voir la situation sur place et notamment à constater l'enlèvement d'arbres morts - mais sains - qui pour les défenseurs de l'environnement devraient rester sur place.

La Commission européenne a adressé fin avril un "dernier avertissement" à la Pologne à ce sujet avant une possible saisine de la Cour de justice de l'UE. La forêt de Bialowieza est l'une des dernières grandes forêts primaires d'Europe, protégée dans le cadre du réseau Natura 2000. Située sur la frontière entre la Pologne et le Belarus, elle abrite une faune variée et unique dont la plus grande population de bisons d'Europe.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK