Flottille pour Gaza: les militants mis sous pression par Israël

Des militants de la flottille pour Gaza à Athènes
Des militants de la flottille pour Gaza à Athènes - © AFP / LOUISA GOULIAMAKI

Les militants pro-palestiniens de la flottille qui compte prendre la mer cette semaine pour tenter de briser le blocus d'Israël sur Gaza, sont mis sous pression, persuadés que les autorités grecques sont soumises à des "obstacles" israéliens, pour entraver le départ prévu de certains bateaux de la flottille du port du Pirée vers Gaza.

Les techniciens se sont livrés à une course contre-la-montre depuis lundi soir pour réparer les dommages subis par l'un des dix bateaux de la flottille, dues à un "sabotage", selon les organisateurs.

Israël n'a pas cessé ces derniers jours de menacer de stopper cette flottille internationale.

"Les Israéliens veulent nous user, ils font tout pour nous décourager, ils utilisent l'arme du temps", a indiqué à l'AFP Debra, une militante américaine qui doit embarquer sur le navire "Audacity Hope" battant pavillon américain.

Selon cette militante, "un groupe israélien a déposé une pseudo-plainte contre notre bateau indiquant qu'il n'était pas en état de naviguer et malheureusement les autorités grecques sont contraintes d'examiner cette éventualité".

D'autres militants s'inquiètent qu'Israël "ne réagisse d'une manière exagérée" contre la flottille, en raison d'une "propagande" basée sur des rapports officiels, "relevant que des militants violents ayant des liens avec des terroristes se trouvent à bord des bateaux".

"On nous a accusé de transporter des produits chimiques et toxiques à utiliser contre les soldats israéliens (...) j'ai même entendu que ces derniers vont nous attaquer avec des canons à eau, mais nous sommes pacifistes, c'est dément! ", s'indigne une activiste ayant requis l'anonymat.


Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK