Firmin Lambot : l'incroyable histoire du premier Belge porteur du maillot jaune et le plus vieux vainqueur du Tour de France

36 ans et quatre mois et neuf jours. C’est à cet âge que Firmin Lambot remporte son deuxième Tour de France en 1922. Aujourd’hui encore, il reste le vainqueur du Tour de France le plus âgé. Ce wallon qui vivait en Flandres a marqué l’histoire du Tour. Par son âge mais aussi parce qu’il est et restera le premier coureur à remporter un Tour de France avec le maillot jaune sur les épaules.

En 1919, Henri Desgrange inventa le maillot jaune pour distinguer le leader du classement général au sein du peloton. "Le premier à le porter, c’est le Français Eugène Christophe. Mais celui qui ramènera la tunique Or à paris, c’est bien Firmin" raconte Jean Evariste, historien de la ville de Florennes et auteur du livre"Le Florennois Firmin Lambot, double vainqueur du Tour de France ".

C’est à Florennes que le jeune Firmin voit le jour le 14 mars 1886. Son père meurt quand il a 14 ans alors il veut faire le même métier que lui : bourrelier, l’une de ses passions. Par contre, son autre passion, c’est le vélo. Dès 1908, celui qui est surnommé "Dèjo" passe professionnel et engrange de petit succès. Il découvre le Tour de France pour la première fois en 1911. "Lambot aimait les très longues étapes et la montagne. C’est d’ailleurs lors de l’une d’elles qu’il se fait remarquer en 1913 en remportant la première de ses six victoires lors de l’étape qui reliait Aix-en-Provence à Nice sur 356 kilomètres." raconte Emmanuel Dehan, historien du vélo et collectionneur.

Vainqueur sans victoire

C’est à 33 ans qu’il empoche son premier Tour de France. Nous sommes alors en 1919 et après quatre ans d’interruption pendant la guerre, le Tour reprend ses droits. Mais des coureurs appelés au combat ne son plus là. "Firmin Lambot a eu cette chance de n’avoir pas été tiré au sort. Il a pu y échapper" explique Jean Evariste. Ils sont 67 au départ, il y a 100 ans tout juste. Ils ne seront que dix à l’arrivée. Cette année-là, Lambot remporte une étape, celle qui relie Metz à Dunkerque sur 468 kilomètres, après 21 heures, 4 minutes et 27 secondes. C’est la plus longue de l’histoire du Tour.

Trois ans plus tard, Firmin Lambot marque une nouvelle fois le Tour de son emprunte. Au-delà d’être le plus âgé au départ et le plus âgé à remporter la grande boucle, Il devient aussi le premier lauréat à Paris...sans avoir remporté la moindre étape. C’est une période faste pour le cyclisme belge. En 1922, c’est la septième victoire finale consécutive d’un coureur belge.

Sauvé des bombardements d'Anvers

Car l’année précédente, c’est son ami de toujours qui l’emporte : Léon Scieur. Les deux sont natifs de Florennes. Amis sur le vélo, ils le sont également en dehors : "Ils ont toujours été très ami. L’une des preuves de leur amitié, c’est qu’en 1944 pendant la guerre, la ville d’Anvers est bombardée. Lambot vit là-bas avec sa femme. Toute la famille Lambot est donc venue se réfugier chez Léon Scieur à cette époque pour échapper aux bombardements" poursuit l’historien Jean Evariste.

Firmin Lambot, c’est aussi le premier belge à avoir porté le maillot jaune. Il a disputé 10 Tours de France (seul Claudy Criquielion a fait mieux), en a gagné deux. Il a remporté six étapes et porté cinq jours le maillot jaune sur la Grande Boucle.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK