Soupçons de financement libyen: Nicolas Sarkozy en garde à vue

L'ancien président français est actuellement en garde à vue, entendu dans les locaux de la police judiciaire à Nanterre au sujet des soupçons de financement illicite autour de sa compagne de 2007, rapporte Le Monde ce mardi. Une information confirmée par la suite par une source proche à l'AFP. 

De quoi est-il soupçonné?

Sarkozy est soupçonné d'avoir fait financer sa campagne présidentielle de 2007 avec des dons liquides provenant du régime libyen. 

L'affaire remonte à 2013. Un document publié par Médiapart affirme que plusieurs dizaines de millions d'euros ont été versés à Sarkozy pour sa campagne. L'information judiciaire a été ouverte en mai 2013 et les enquêteurs ont fait état de plusieurs témoignages attestant ces pratiques. Par exemple, en novembre dernier, Ziad Takieddine, homme d'affaires franco-libanais, affirmait encore avoir remis cinq millions d'euros en espèce provenant de Libye à l'ancien président français Nicolas Sarkozy en 2007. 

L'ex-chef de l'Etat français (2007-2012), candidat à un nouveau mandat présidentiel en 2017, a toujours fermement démenti ces accusations.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK