Faut-il boycotter la Coupe du Monde 2022 au Qatar ?

Faut-il boycotter la Coupe du Monde 2022 au Qatar ?
Faut-il boycotter la Coupe du Monde 2022 au Qatar ? - © Tous droits réservés

La Coupe du Monde 2018 à peine terminée, les yeux se tournent vers la prochaine édition.

Ce sera en 2022, au Qatar. Une édition qui fait polémique depuis 2010 déjà, année de l'attribution de cette Coupe du Monde au petit émirat arabe, planté au milieu du désert et sans tradition particulière de football.

En plein désert, il fait évidemment très chaud, et l'organisation d'une Coupe du Monde en plein été est quasiment impossible. Sauf si on climatise les stades...ou si on change les dates de l'évènement. Du 21 novembre au 18 décembre 2022, c'est l'option qui a été choisie, avec tout le chamboulement d'agenda que cela suppose pour l'UEFA et les grands championnats professionnels européens. Il faudra payer, pour indemniser. Les négociations avec les grands clubs s'annoncent compliquées.

Si l'attribution de la Coupe du Monde au Qatar a déjà posé question en soi, il y a aussi la construction des stades, et les milliers d'ouvriers étrangers employés dans des conditions déplorables. Amnesty International a d'ailleurs dénoncé le sort de ces ouvriers, les abus et l'exploitation dont ils font l'objet, dans un rapport sorti en 2016 et qui expose les violations systématiques du droit du travail opérées sur ces chantiers.

 

Face à ces multiples problèmes, faut-il boycotter la Coupe du Monde 2022?

Est-ce possible qu'une grande mobilisation voie le jour comme ce fut le cas en 1978, lors de la Coupe du Monde en Argentine alors sous la dictature du général Videla?

 

- En studio :

  • Philippe Hensmans, Directeur général d'Amnesty International Belgique francophone;
  • Jean-François Sacré, journaliste spécialisé foot & business à l'Echo;

-En direct par téléphone :

  • Alain Courtois, Echevin des Sports à la Ville de Bruxelles.

- Interview par téléphone (enregistrement)

  • Tanguy de Wilde, membre du Centre d’études des crises et conflits internationaux (CECRI).

  • Gilles Goetghebuer, journaliste chez Sport & Vie.  

 

Donnez-nous votre avis

On attend vos réactions :

  • Par téléphone au 02/737.37.07
  • Sur Facebook
  • Sur Twitter avec le #Débats1
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK