La bourde d'un pompier gâche la fête de l'arrivée du premier chasseur F-35 aux Pays-Bas

Un pompier s'est simplement trompé de bouton....
Un pompier s'est simplement trompé de bouton.... - © ROBIN VAN LONKHUIJSEN - AFP

L’arrivée en grande pompe du premier avion de combat F-35 de la force aérienne néerlandaise a été marquée, jeudi après-midi, par une bourde, quand un camion des pompiers de la base de Leeuwarden (nord-ouest des Pays-Bas) a, apparemment par mégarde, aspergé l’avion flambant neuf de mousse de lutte anti-incendie au lieu d’eau.

Deux camions de pompiers attendaient l’appareil en provenance d’Italie pour lui réserver le traditionnel "water salute" devant quelque 2200 invités, dont les principaux responsables du ministère néerlandais de la Défense.

Mais l’un des camions a aspergé le côté gauche de l’avion flambant neuf de mousse au lieu d’eau, masquant la vue du pilote, qui devait encore parcourir quelques dizaines de mètres pour s’arrêter à l’endroit convenu. Une "erreur humaine", a reconnu vendredi un porte-parole militaire à l’agence de presse ANP, en expliquant qu’un pompier avait appuyé sur un mauvais bouton.

Une mousse qui peut entraîner de la corrosion

Il a ajouté que l’appareil subirait une inspection supplémentaire, en accord avec le constructeur américain du Lightning II, le groupe Lockheed Martin, avant de revoler, au mieux d’ici deux semaines.

Selon la presse néerlandaise, cette mousse, qui combine un mélange d’émulseur, d’eau et d’air, peut en effet entraîner de la corrosion. Elle s’est toutefois progressivement évaporée.

L’avion a ensuite été abondamment rincé… à l’eau par les mêmes pompiers.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK