Explosions à Beyrouth : deux personnes liées au stock de nitrate d'ammonium signalées par Interpol

Explosions à Beyrouth : deux personnes liées au stock de nitrate d’ammonium signalées par Interpol
Explosions à Beyrouth : deux personnes liées au stock de nitrate d’ammonium signalées par Interpol - © AFP

L’organe de coopération policière internationale Interpol a publié une notice rouge à l’encontre de deux personnes considérées comme responsables du nitrate d’ammonium stocké dans le port de Beyrouth, rapporte mardi l’agence de presse libanaise NNA. L’explosion de 500 tonnes de ce composé, le 4 août, avait fait plus de 200 morts et 6500 blessés.

Archive du 04/08/2020

Les notices rouges d’Interpol sont des messages d’alerte internationaux utilisés par les services de police pour communiquer sur des infractions, des menaces ou localiser des malfaiteurs.

Le procureur libanais Ghassan Khoury a demandé l’émission d’une telle notice pour le propriétaire et capitaine du bateau qui a introduit le nitrate d’ammonium dans le port de la capitale libanaise. La deuxième notice concerne le négociant en nitrate, de nationalité portugaise, qui a inspecté le matériel en 2014 dans le port de Beyrouth, a précisé Interpol.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK