Explosion et incendie dans une raffinerie au Canada: 4 blessés légers

Explosion et incendie dans une raffinerie au Canada
Explosion et incendie dans une raffinerie au Canada - © @thewrightpage

Une forte explosion, suivie d'un incendie, s'est produite lundi dans la plus importante raffinerie canadienne, à Saint-Jean, au Nouveau Brunswick, dans l'est du pays, mais n'a fait que des blessés légers.

L'incendie dans la raffinerie de la compagnie canadienne Irving Oil est "stabilisé" et quatre personnes souffrent de blessures mineures, a indiqué Mike Carr, un responsable des pompiers de Saint-Jean, lors d'une conférence de presse.

Irving Oil avait annoncé dans la matinée qu'un "événement majeur" avait eu lieu dans sa raffinerie, qui produit normalement quelque 300.000 barils par jour.

Elle avait précisé quelques heures plus tard dans un tweet que "tous ses employés et travailleurs contractuels travaillant sur le site avaient pu être comptabilisés" et qu'il n'y avait que des blessés légers.

Des photos et vidéos publiées sur les réseaux sociaux par des résidents montraient un impressionnant panache de fumée noire s'élevant au-dessus de la raffinerie, ainsi que des flammes épisodiquement. Un habitant vivant à proximité de la raffinerie, Rob Beebe, avait affirmé auprès de Radio Canada avoir senti son immeuble trembler, lors de la déflagration.

Un responsable de la compagnie, Kevin Scott, a indiqué lors de la conférence de presse que le sinistre s'était produit dans une unité de traitement de diesel. "Nous pensons qu'il y a eu une explosion, d'après les informations recueillies et ensuite un incendie", a-t-il dit en précisant que l'unité avait immédiatement été arrêtée.

L'ensemble de la raffinerie a été mis à l'arrêt par précaution a indiqué M. Scott, précisant qu'il était trop tôt pour se prononcer sur son redémarrage et qu'il fallait auparavant déterminer la cause de l'accident.

Il a fallu plusieurs heures pour venir à bout du feu qui est désormais "pour l'essentiel maîtrisé", mais les équipes de sécurité continuent à surveiller l'unité où s'est produit l'accident, a-t-il encore indiqué.

Il y avait près de 3.000 personnes sur le site au moment de l'explosion, bien que ce lundi soit férié au Canada, car une importante opération de maintenance mobilisant quelque 2.500 personnes était en cours.
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK