Ex-espion russe empoisonné: un restaurant et un pub de Salisbury contaminés

Des traces de contamination à l'agent innervant administré à un ex-espion russe et à sa fille ont été retrouvées dans un restaurant et un pub de Salisbury qu'ils ont fréquentés il y a une semaine, quand ils ont été empoisonnés dans des circonstances encore floues.

Les clients, jusqu'à 500, s'étant rendus dans l'établissement de la chaîne de restauration Zizzi dans cette ville paisible du sud de l'Angleterre ou dans le Mill Pub le jour ou le lendemain de l'empoisonnement ont été invités par les autorités sanitaires à laver leurs affaires.

"Nous avons appris qu'il y a une contamination limitée dans le Mill Pub et le restaurant Zizzi à Salisbury", a déclaré Jenny Harries, directrice médicale adjointe de la Santé publique britannique (Public Health England) au cours d'une conférence de presse dimanche.

C'est là que Sergueï Skripal, 66 ans, et sa fille Youlia, 33 ans, avaient déjeuné puis pris un verre, peu avant d'être retrouvés inconscients sur un banc de la ville où habite l'ex-espion russe au service du Royaume-Uni.

"Tous ceux qui se sont rendus (dans ces établissements) peuvent être rassurés sur le fait que cette exposition limitée n'a pas mis leur santé en danger aujourd'hui", a poursuivi Jenny Harries. "Toutefois, il peut y avoir un très petit risque pour la santé associé à un contact répété avec des affaires ayant pu être contaminées".

État critique mais stable

Sergueï Skripal et Youlia se trouvaient dimanche dans un état "critique mais stable" à l'unité des soins intensifs, a dit pendant la conférence de presse Cara Charles-Barks, la directrice générale du service public de santé à Salisbury. Le policier hospitalisé après son intervention est "dans un état grave mais stable" bien qu'il soit "conscient".

Plusieurs pistes sont envisagées, selon la presse britannique, dans le cadre d'une enquête de grande ampleur en vue de tenter de faire la lumière sur l'empoisonnement, qualifié de "tentative de meurtre" par la police.

Ex-espion russe : des tensions entre Londres et Moscou au JT du 08/03

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK