Ex-espion empoisonné: Paris annoncera des mesures "dans les prochains jours"

Macron n'a pas précisé de quel genre de sanctions il s'agirait.
Macron n'a pas précisé de quel genre de sanctions il s'agirait. - © GUILLAUME SOUVANT - AFP

Le président français Emmanuel Macron a indiqué jeudi qu'il annoncerait "dans les prochains jours" les mesures que Paris prendra dans l'affaire de l'ex-espion russe empoisonné en Angleterre, alors que "tout porte à croire", selon lui, que la Russie en est "responsable".

"Je condamne avec la plus grande fermeté cette attaque inacceptable", a déclaré le président au cours d'un déplacement dans le centre de la France.

"Tout porte à croire que la responsabilité est attribuable à la Russie et, en cela, le travail mené par les services britanniques partagé avec les services français le confirme", a-t-il ajouté devant la presse.

"J'annoncerai dans les prochains jours les mesures que nous comptons prendre", a-t-il dit, en précisant qu'il en parlerait vendredi avec la chancelière allemande Angela Merkel qu'il recevra en fin de journée au palais présidentiel de l'Élysée.

Collaboration étroite

Plus tôt jeudi matin, le chef de l'État français s'était de nouveau entretenu avec la Première ministre britannique Theresa May de l'affaire de l'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergueï Skripal, 66 ans, et de sa fille Ioulia.

"Depuis le début de la semaine, le Royaume-Uni a tenu la France étroitement informée des indices recueillis par les enquêteurs britanniques et des éléments démontrant la responsabilité de la Russie dans l'attaque. La France partage le constat du Royaume-Uni qu'il n'y a pas d'autre explication plausible et exprime à nouveau sa solidarité à l'égard de son alliée", a précisé la présidence dans un communiqué à l'issue de cet entretien.

Ex-espion russe: Theresa May réunit un conseil de sécurité au JT du 14/03

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK