Etats-Unis: voici l'ensemble des candidates et candidats à l'investiture du Parti démocrate

Etats-Unis: voici les vingts candidates et candidats qui participeront au premier débat démocrate
24 images
Etats-Unis: voici les vingts candidates et candidats qui participeront au premier débat démocrate - © DON EMMERT - AFP

Des sénateurs et sénatrices, un entrepreneur, un ancien Marine ou encore une romancière… qui représentera les couleurs du Parti démocrate dans la course à la Maison blanche ? Voici les portraits des hommes et des femmes ayant officiellement annoncé leur candidature. Les électeurs démocrates seront amenés à choisir leur représentant d'ici juin 2020. Les élections présidentielles américaines auront lieu en novembre 2020. 

1. Michael Bennet

Sénateur du Colorado depuis 2009, il était aussi chef du cabinet du maire de Denver, John Hickenlooper. Il est ensuite devenu superintendant des écoles publiques de la ville dès 2005. L'éducation est d'ailleurs l'un de ses thèmes de prédilection. Michael Bennet est né à New Delhi en 1964 car son père travaillait à l'ambassade américaine en Inde. Il est aujourd'hui âgé de 54 ans et a annoncé sa candidature le 2 mai dernier.

2. Joe Biden

Celui qui fut le vice-président d’Obama de 2009 à 2017 vient d’annoncer sa candidature pour 2020, mais il participait déjà à la course pour l’investiture du Parti démocrate en 1988 et en 2008. Du haut de ses 76 ans, il est le deuxième candidat le plus âgé après Bernie Sanders.

Sa candidature pose toutefois question au sein du camp démocrate. En cause, son âge, mais également son positionnement jugé trop modéré. Mais Joe Biden reste très populaire chez de nombreux électeurs (les « cols-bleus ») et n’a pas peur de devoir affronter Donald Trump.

3. Cory Booker

Ce sénateur du New Jersey est candidat depuis le 1er février dernier. Ancien maire de Newark, il s’est surtout fait connaître en septembre 2018 lors de l’audition de confirmation du juge Brett Kavanaugh, accusé de violences sexuelles et de discrimination raciale. Cory Brooker se disait prêt à perdre son siège au Sénat pour dévoiler des documents confidentiels.

4. Steve Bullock

Gouverneur de l'Etat du Montana, un état rural acquis à Trump, il a annoncé tardivement sa candidature, le 14 mai. C'est un démocrate modéré, marié et père de 3 enfants. Ses priorités sont la réduction des inégalités, la réforme du financement des campagnes électorales et l'éducation des enfants.

5. Pete Buttigieg

Cet ancien militaire de 37 ans vit ouvertement son homosexualité. Il affirme appartenir à la génération qui a grandi avec les tueries dans les écoles et se dit conscient de la nécessité de changer les comportements pour faire face aux changements climatiques. En choc frontal avec Trump, il fait partie des favoris de cette précampagne démocrate.

6. Julian Castro

Il est l’ancien maire de la ville de San Antonio et a été secrétaire au Logement sous la législature Obama. C’est le 12 janvier dernier qu’il a officialisé sa candidature aux primaires démocrates. Petit fils de grands-parents mexicains, il a été élevé seul par sa mère avec son frère jumeau, Joaquín. Les deux garçons ont fait leurs études ensemble à Stanford et Harvard. S’il est élu, Julian Castro serait le premier hispano-américain à intégrer la Maison blanche.


►►► Lire aussi : Le prochain président des Etats-Unis s’appellera-t-il Castro ?


7. Bill De Blasio

Le célèbre maire de New York a annoncé sa candidature dans une vidéo de trois minutes publiée sur Youtube, le 16 mai. Il y fait le bilan de ses deux mandats de maire au sein de la plus grande ville du pays: baisse de la criminalité et projets en faveur de l'éducation dès la maternelle. Il partage avec Trump son attachement à New York; il avait d'ailleurs organisé une manifestation au sein même de la "Trump Tower" pour dénoncer le mauvais bilan carbone de la tour emblématique du président américain. 

8. John Delaney

Ancien membre de la Chambre des représentants des États-Unis pour le Maryland, cet homme de 55 ans a été le premier à annoncer sa candidature en juillet 2017. Ses chances de l’emporter semblent minces.

9. Tulsi Gabbard

A seulement 37 ans, cette élue de la Chambre des représentants originaire d’Hawaï s’est lancée dans la course le 11 janvier. Soutien de Bernie Sanders en 2016, l’ancienne militaire a été critiquée pour avoir rencontré le dirigeant syrien Bachar Al-Assad en pleine guerre civile, et pour d’anciens propos homophobes qu’elle a depuis dit regretter.

10. Kirsten Gillibrand

La sénatrice de New York s’est fait un nom en luttant contre le harcèlement sexuel, notamment au sein de l’armée, avant l’émergence du mouvement #MeToo qu’elle soutient activement. A 52 ans, elle est aussi connue pour ses échanges de tweets foudroyants avec le président Donald Trump.

11. Kamala Harris

L’élue californienne a annoncé sa candidature le 21 janvier dernier, jour anniversaire de la naissance de Martin Luther King. Elle est notamment connue pour s’être déclarée adversaire de la politique migratoire de Trump. Fille d’une chercheuse indienne en médecine et d’un économiste jamaïcain, Kamala Harris, 54 ans, ambitionne de devenir la première présidente noire des Etats-Uni.

12. John Hickenlooper

L’ancien gouverneur du Colorado est âgé de 67 ans. D’origine néerlandaise, il a annoncé sa candidature aux primaires démocrates le 4 mars dernier.

13. Jay Inslee

Le gouverneur de l’État de Washington est connu pour avoir imposé un moratoire sur la peine de mort dans son état. À 68 ans, il considère la lutte contre le changement climatique comme une priorité.

14. Amy Klobuchar

Elle en est à son troisième mandat en tant que sénatrice du Minnesota. En course depuis le 10 février dernier, elle est également connue pour ses échanges houleux avec le juge Brett Kavanaugh en septembre 2018. Les électeurs démocrates lui reconnaissent un travail contre le harcèlement et les agressions sexuelles. Amy Klobuchar a notamment œuvré en faveur du mouvement #MeToo.

15. Wayne Messam

Il est devenu en 2015 le premier maire noir de la ville de Miramar, près de Miami (Floride). Il vient d’être réélu en mars. D’origine jamaïcaine, il gère avec son épouse une entreprise dans le secteur des Bâtiments et Travaux Publics (BTP). Il entend se battre contre les violences par armes à feu, mais également contre le réchauffement climatique. Il s’engage en outre contre l’endettement des étudiants et les coûts de l’accès aux soins de santé.

16. Seth Moulton

Après avoir étudié les sciences à Harvard, il s’engage dans les United States Marine Corps et combat notamment en Irak, bien qu’il ait critiqué par la suite l’engagement américain sur le territoire irakien. Il est élu à la Chambre des Représentants pour le Massachusetts depuis 2014 et se montre favorable à un renforcement de la législation sur les armes et à la légalisation du cannabis.

17. Beto O’Rourke

Il a annoncé sa candidature le 14 mars dernier. Le Texan de 46 ans s’est fait connaître lors des élections de mi-mandat en 2018 contre le sénateur républicain Ted Cruz.


►►► Lire aussi : 6,1 millions de dollars : levée de fonds record pour le candidat démocrate Beto O’Rourke pour son premier jour de campagne


18. Tim Ryan

À 45 ans, il est élu de l’Ohio à la Chambre des représentants et compte attirer les électeurs de la classe ouvrière, là où Hillary Clinton avait échoué. Il s’oppose aux accords de libre-échange et se déclarait contre l’avortement, mais a changé de position sur ce point en 2015.

19. Bernie Sanders

Le sénateur indépendant de 77 ans est le candidat le plus âgé. Il avait perdu les primaires démocrates contre Hillary Clinton en 2016, mais s’était fait remarquer par un discours définitivement à gauche. Il a annoncé sa candidature à la présidentielle en février dernier.


►►► Lire aussi : USA : Bernie Sanders, 77 ans, lance sa campagne pour les élections


20. Eric Swalwell

L’élu de Californie à la Chambre des représentants a annoncé le 8 avril dernier qu’il serait candidat pour 2020. Âgé de 38 ans, il fait partie des candidats les plus jeunes. La presse américaine considère toutefois que ses chances de victoire sont relativement minces.

21. Elizabeth Warren

A 69 ans, la sénatrice du Massachusetts avait donné le coup d’envoi de la course du côté des grands noms démocrates en lançant, le 31 décembre 2018, un comité présidentiel exploratoire. L’ancienne professeure de droit à Harvard, surnommée « Pocahontas » par le président Donald Trump, a officialisé sa candidature le 2 février. A gauche du parti, elle a construit sa réputation en pourfendant les errements de Wall Street.


►►► Lire aussi : Elizabeth Warren, l’arme démocrate anti-Donald Trump sur Twitter


22. Marianne Williamson

Après avoir tenté de se faire élire en tant qu’indépendante en 2014, cette romancière à succès de 66 ans se lance dans la course à la Maison blanche dans le camp des démocrates pour 2020.

23. Andrew Yang

Yang est un entrepreneur très peu connu. Né en 1975, il s’est lancé dès la fin 2017, en mettant en garde contre les dangers des nouvelles technologies pour l’emploi américain. Il milite en faveur d’un revenu mensuel universel de 1000 dollars pour chaque américain de 18 à 64 ans.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK