Etats-Unis: une centrale nucléaire cernée par le Missouri en crue

Vue aérienne de la centrale de Fort Calhoun prise dimanche
Vue aérienne de la centrale de Fort Calhoun prise dimanche - © Reuters

Une centrale nucléaire située aux Etats-Unis, est menacée par les eaux du fleuve Missouri, touché par une crue sans précédent. Les autorités et l'exploitant de la centrale tentent de rassurer.

Aux Etats-Unis, la centrale nucléaire de Fort Chalhoun, dans l’Etat du Missouri, est à l'arrêt en raison de la crue des eaux du fleuve Missouri. Selon les responsables, il n'y aurait pas d'eau dans la centrale.

Le porte-parole de la Commission de régulation nucléaire a déclaré dimanche que la rivière en crue "avait certainement affecté le site, mais que le réacteur était toujours au sec".

La centrale de 478 mégawatts, situé au nord de la ville d'Omaha a été mise à l’arrêt le 9 avril dernier pour recharger du combustible, mais est restée fermée depuis en raison des inondations, selon le porte-parole d’Omaha Public Power District, l’exploitant de la centrale. Il ignore quand le réacteur pourra être remis en service.

Le fleuve Missouri, gonflé par les pluies et la neige fondante, a inondé depuis plusieurs semaines de larges zones dans les Etats du Montana et du Missouri.

Un monticule de terre a été construit autour de la centrale. Et l’exploitant du réacteur se veut rassurant, affirmant que ces digues devraient protéger la centrale "même si la rivière monte au-delà des projections actuelles et l'usine a pris des mesures pour fournir une protection supplémentaire aux générateurs diesel de secours".

A.L. avec Reuters

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK