Etats-Unis: primaires républicaines dans le Mississippi et l'Alabama

Une personne vote pour les Primaires républicaines à Cambridge, dans le Massachussetts, le 6 mars 2012
Une personne vote pour les Primaires républicaines à Cambridge, dans le Massachussetts, le 6 mars 2012 - © Emmanuel Dunand - AFP

Les électeurs du Mississippi et de l'Alabama, deux Etats du sud des Etats-Unis, commençaient à se rendre dans les bureaux de vote mardi matin pour départager les candidats à l'investiture républicaine en vue de la présidentielle du 6 novembre.

Le modéré Mitt Romney y défend son statut de favori, tandis que ses rivaux Newt Gingrich et Rick Santorum promettaient un scrutin des plus serrés, que le quatrième homme de la course, Ron Paul, ne devrait pas menacer.

L'ancien gouverneur du Massachusetts fait la course en tête après avoir raflé environ 40% des 1144 délégués nécessaires pour obtenir l'investiture du parti et devenir l'adversaire du président sortant Barack Obama le 6 novembre.

Face à Mitt Romney, Newt Gingrich et Rick Santorum tentent de s'imposer chacun comme le seul garant des valeurs ultra-conservatrices. Mais leur duel divise l'électorat à droite au profit de Mitt Romney.

Newt Gingrich, ex-président de la Chambre des représentants, homme du Sud, va tenter de convaincre pour arracher deux victoires qu'il juge "impératives".

De son côté, Mitt Romney a annoncé ces derniers jours toute une série de soutiens d'élus locaux dans ces deux Etats du "Vieux Sud" américain.

Les trois hommes sont dans un mouchoir de poche dans ces deux Etats. Dans le Mississippi, Newt Gingrich (33%) mène d'une courte tête devant Mitt Romney (31%) et Rick Santorum (27%), selon un sondage publié dimanche par l'institut PPP. Mais un sondage Rasmussen de la semaine dernière place Mitt Romney en tête.

Dans l'Alabama, selon une moyenne de plusieurs sondages réalisés par le site RealClearPolitics, Newt Gingrich est en tête avec 27% des intentions de vote talonné par Mitt Romney (26,3%) et Rick Santorum (25%).


AFP

Et aussi