Etats-Unis : la police juge "accidentelle" la mort du jeune homme noir près de Minneapolis

La police a qualifié lundi d'"accidentelle" la mort d’un jeune homme noir abattu la veille par les forces de l’ordre dans la banlieue de Minneapolis, sous tension depuis le début du procès du meurtre de l’Afro-Américain George Floyd.

Daunte Wright, 20 ans, a été tué dimanche par une agente qui a "sorti son arme à feu à la place de son Taser", un pistolet à impulsion électrique censé être non létal, a déclaré le chef de la police de Brooklyn Center, Tim Gannon lors d’une conférence de presse.

Pour étayer ses propos, il a présenté l’enregistrement du drame par la caméra-piéton de la policière. Sur ces images, on voit des agents sortir le jeune homme de son véhicule et commencer à lui passer les menottes.

Celui-ci semble alors opposer une résistance et vouloir se rasseoir dans sa voiture. On entend la policière crier "taser, taser", pour signaler qu’elle va tirer. A la place, un coup de feu résonne.

La policière, qui était "expérimentée" selon son chef, a été placée en congé. Son nom n’a pas encore été rendu public.

Le décès de Daunte Wright a ravivé la colère dans la grande ville des Etats-Unis, qui s’était embrasée après la mort de George Floyd, le 25 mai, sous le genou du policier blanc Derek Chauvin.

JT du 13/04/2021 - Minneapolis : la policière confond son arme à feu et son Taser

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK