États-Unis: du cannabis utilisé à des fins thérapeutiques sur les animaux de compagnie

Les bienfaits ne sont pas encore prouvés scientifiquement.
Les bienfaits ne sont pas encore prouvés scientifiquement. - © NOAH SEELAM - AFP

Depuis plusieurs années, le cannabis est utilisé à des fins thérapeutiques dans différents pays comme le Canada ou l'Australie. Ce qui est moins connu, ce sont les bienfaits que cette drogue douce peut avoir sur nos animaux de compagnie. En Californie, il existe même une convention où des vétérinaires et divers amoureux des animaux se retrouvent pour parler de cette "solution naturelle" qui soignerait et apaiserait nos compagnons à quatre pattes. 

Gary Richter est vétérinaire à Oakland en Californie. Pour lui, beaucoup de personnes sont satisfaites de ce que le cannabis leur apporte d'un point de vue médical et souhaiteraient donc en faire profiter leurs animaux en souffrance. Aux États-Unis, 23 états ont légalisé l'utilisation du cannabis à des fins thérapeutiques.

Un projet de loi

"Pour le moment, aucun cadre juridique n'existe et nous devons en créer un", juge le vétérinaire. "Heureusement, grâce aux efforts de nombreuses personnes, un projet de loi est actuellement entre les mains de la législature californienne et est susceptible d'être adopté. Ceci permettrait aux vétérinaires de discuter légalement de l'utilisation." Un événement qui serait un grand pas en avant pour Gary Richter et les autres convaincus. 

En attendant, des produits de la marque américaine "VET CBD" sont déjà produits et commercialisés et contiennent des traces du cannabinoïde THC qui "procurent un effet thérapeutique optimal", explique le fondateur de la marque, Tim Shu. 

Cependant, ces produits ne peuvent pas être utilisés n'importe comment et il n'est pas encore certain que le cannabis soit bénéfique dans tous les cas pour tous les animaux de compagnie. Les cas d'intoxication sont nombreux et en augmentation, même si la toxicité n'est pas scientifiquement prouvée non plus.

Des analyses et des recherches supplémentaires doivent encore être effectuées pour prouver les effets bénéfiques qu'une certaine quantité (en fonction du poids de l'animal) pourrait avoir sur l'anxiété ou les douleurs ressenties par les chats, les chiens, et autres compagnons domestiques.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK