ETA: le Pays basque est entré dans une "nouvelle ère"

Graffiti représentant le logo de l'organisation basque ETA et la tête d'un activiste, le 23 mars 2010 à Oquendo, au Pays basque espagnol
Graffiti représentant le logo de l'organisation basque ETA et la tête d'un activiste, le 23 mars 2010 à Oquendo, au Pays basque espagnol - © Rafa Rivas (AFP)

Le groupe basque armé ETA a assuré ce dimanche que le Pays basque était entré dans une "nouvelle ère" en Espagne, tout en reconnaissant que la route vers l'indépendance serait "difficile et longue".

"Dans les mois récents, il y a eu une ouverture, nous ouvrons une nouvelle ère", a déclaré l'organisation dans un communiqué, le quatrième depuis le début de l'année, publié par le journal basque Gara, à l'occasion de la Journée de la patrie basque.

"A la base des mesures qui ont été prises, il y a le défi de passer du stade où la porte de la liberté est ouverte à celui où on la franchit", écrit l'ETA.

Le groupe appelle au "passage de la situation d'oppression actuelle à un Etat démocratique fondé sur la territorialité de la nation basque et le droit de décider", poursuit l'organisation

"L'indépendance, la création d'un Etat basque, est la seule option pour parvenir à une totale liberté", mais "la route sera difficile, longue et dure", ajoute-t-elle.

L'ETA, qui n'a pas commis d'attentats en Espagne depuis août 2009, a réaffirmé le 16 avril son "engagement clair à mettre fin" à la "confrontation armée", après avoir décrété le 10 janvier un cessez-le-feu unilatéral "permanent" et "général" sous la pression de sa branche politique interdite, Batasuna.

AFP
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK