Rescapé des attentats de Bruxelles, il se rend à Barcelone en hommage aux victimes

Estropié lors des attentats de Bruxelles, il se rend à Barcelone pour rendre hommage aux victimes
Estropié lors des attentats de Bruxelles, il se rend à Barcelone pour rendre hommage aux victimes - © Tous droits réservés

Le 22 mars 2016, Abdellah El Allali était à l'aéroport de Zaventem. Blessé par l'explosion, ce Marocain a perdu une demi-jambe. Au lendemain de l'attaque qui a fait 14 morts en Espagne, Abdellah El Allali s'est rendu à Barcelone pour déposer des fleurs et rendre hommage aux victimes de ce nouvel attentat. 

Tout est revenu. Les images, les émotions,...

"Je suis venu exprès. Ce n'était pas prévu. Je suis venu déposer quelques mots, quelques fleurs, et soutenir les victimes", explique-t-il au micro de la RTBF. "C'était très important pour moi (...) Maintenant, je me sens un peu soulagé".  

Pour Abdellah El Allali, se rendre sur la scène d'un récent attentat n'était pourtant pas une tâche facile. "En arrivant ici, j'ai revécu les attentats de Bruxelles.Tout est revenu: les images, les émotions,..." explique ce Marocain. Mais Abdellah El Allali se veut ferme: "Ce n'est pas eux qui vont nous gâcher notre vie (...) On va continuer à vivre". 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK