Est de l'Ukraine: 750 000 enfants risquent d'être privés d'eau potable

Selon l'Unicef, des coupures d'eau ont affecté 400 000 personnes, dont 104 000 enfants, pendant plusieurs jours cette semaine, en raison de la destruction de deux stations de purification de l'eau dans le sud du Donbass.
Selon l'Unicef, des coupures d'eau ont affecté 400 000 personnes, dont 104 000 enfants, pendant plusieurs jours cette semaine, en raison de la destruction de deux stations de purification de l'eau dans le sud du Donbass. - © DOMINIQUE FAGET - AFP

Quelque 750 000 enfants risquent d'être rapidement privés d'eau potable en raison de l'escalade des combats dans l'Est de l'Ukraine, prévient vendredi l'Unicef dans un communiqué.

Les combats ont endommagé les infrastructures hydrauliques vitales. Selon l'Unicef, des coupures d'eau ont affecté 400 000 personnes, dont 104 000 enfants, pendant plusieurs jours cette semaine, en raison de la destruction de deux stations de purification de l'eau dans le sud du Donbass.

"L'approvisionnement en eau de trois millions d'Ukrainiens dépend des installations situées sur la zone de front dans l'Est du pays. Nous craignons que les coupures ne touchent plus de familles, ce qui exposera les enfants aux risques de maladie et à d'autres dangers", explique Afsan Khan, le Directeur régional de l'Unicef pour l'Europe de l'Est et l'Asie centrale.

A Donesk, ce sont les lignes électriques qui approvisionnent la station de filtrage de la ville qui ont été endommagées plus tôt ce mois-ci, menaçant l'accès de plus d'un million d'habitants à de l'eau potable.

Les enfants privés d'eau potable peuvent être très rapidement frappés par des maladies telles que les diarrhées. A cela s'ajoutent les dangers encourus lorsqu'ils tentent de s'approvisionner à d'autres points d'eau. Ils sont alors exposés aux dangers liés aux combats ou à d'autres formes d'abus.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir