Espagne: plus de 130.000 descendants des juifs expulsés en 1492 ont demandé la nationalité

Dans une synagogue à Tolède
Dans une synagogue à Tolède - © GERARD JULIEN - AFP

Des familles juives redeviennent espagnoles, plus de 500 ans après avoir été chassées du pays. En 1492, leurs lointains ancêtres avaient été expulsés d'Espagne par les rois très catholiques, au nom de la pureté du sang.

Au moins 132.000 de leurs descendants ont demandé la nationalité espagnole en vertu d'une loi adoptée récemment. Le but de cette loi était de réparer ce que Madrid considère aujourd'hui comme une "erreur historique".

Iftar Asher connait bien l’histoire de ses ancêtres : des juifs de Syrie et de Turquie, descendants d’une famille expulsée d’Espagne, passés ensuite par l’Argentine avant de s’installer en Israël. A 42 ans, cet ingénieur résident à Barcelone pour son travail vient d’obtenir la nationalité espagnole : "Pour mes parents et ma grand-mère, c’est une immense joie ! Je suis le premier petit-fils qui redevient espagnol. Vous savez en hébreu, 'séfarade' ça veut dire 'celui qui vient d’Espagne'.

"Énorme motivation"

Mais Iftar est presqu’une exception : sur les 132.000 séfarades ayant fait une demande avant la date limite il y a une semaine, 6000 seulement ont été naturalisés pour le moment. Le processus est long et complexe. Il faut passer un test d’espagnol, un examen de culture générale et réunir de nombreux documents, comme l’explique Sabine Danino, avocate : "Il faut avoir conservé tous les actes d'état civil des ancêtres séfarades. Il faut pouvoir remonter jusqu'à trois générations, ce n'est pas toujours facile pour certains. C'est pour cela que la clientèle que j'ai eue a fait preuve d'une énorme motivation".

La grande majorité des demandeurs habitent au Mexique, au Venezuela, en Colombie ou en Argentine, mais également en Turquie et en Israël. Si l'attachement à la culture ancestrale importe, la perspective d’obtenir un passeport Schengen motive la plupart des demandeurs.

Archive : Dans quel Monde on vit - Pierre Lemaitre 27/01/18

Les choix culturels : - Le livre " Retour à Séfarad " de Pierre Assouline

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK