Espagne: les conservateurs de Rajoy en tête, suivi de près par Podemos

Mariano Rajoy, leader du Parti populaire.
Mariano Rajoy, leader du Parti populaire. - © Tous droits réservés

Selon les premiers résultats officiels après dépouillement de plus de la moitié des votes, les conservateurs du Parti populaire (PP) obtiendraient 123 des 350 sièges du parlement espagnol, terminant ainsi en tête des élections législatives ce dimanche, tout en perdant la majorité absolue qu'ils détenaient depuis 2011.

Les sondages effectués à la sortie des urnes par la télévision publique espagnole auprès de 177 000 personnes dans les différentes régions du pays donnaient plus tôt le parti de Mariano Rajoy vainqueur, avec 26,8% des suffrages.

Toujours selon ces estimations, le parti de la gauche radicale Podemos, né au début l'année dernière, arriverait en seconde position avec 21,7% des voix pour sa première participation aux législatives.

Le PSOE, le parti socialiste espagnol emmené par Pedro Sanchez, serait toutefois deuxième en nombre de sièges au parlement, avantagé par une complexe loi électorale donnant davantage de poids aux régions rurales et aux petites provinces où il est mieux représenté. Les socialistes seraient alors deuxièmes devant Podemos et le parti de centre-droit Ciudadanos.

Si ces résultats se confirment, le leader du PP Mariano Rajoy, 60 ans, candidat à sa réélection, perdrait ainsi la majorité à la chambre des députés. Les conservateurs sont au pouvoir depuis 2011 en Espagne, mais, pour gouverner, ils devraient cette fois s'allier à d'autres formations politiques.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK