Espagne : le parlement approuve une loi sur la légalisation de l’euthanasie

Jeudi, les députés espagnols ont adopté un projet de loi visant à dépénaliser l’euthanasie. Ce droit était très demandé par une majorité dans le pays, qui devient le sixième au monde à l’autoriser.

Le débat avait été relancé l’an dernier lorsqu’un homme avait filmé et diffusé le suicide assisté de sa femme, atteinte de sclérose en plaques. Un évènement qui avait suscité beaucoup d’émotion et une très forte médiatisation, relançant donc ce débat sur l’euthanasie.

Désormais, l’euthanasie sera possible en Espagne lors d’une maladie grave ou incurable. Elle devra être faite par le demandeur et validée par de deux médecins puis devra être jugée devant une commission. En cas d’impossibilité physique de la personne demandeuse, un représentant légal pourra en faire la demande si le demandeur aura réalisé en amont un testament.

"La société espagnole n’est plus aussi stéréotypée conservatrice et catholique qu’auparavant. Elle a évolué et est devenue plus laïque dans des termes européens", estime le politologue Gabriel Colomé.

Pourtant cette loi, adoptée avec une majorité de 198 pour face à 138 contre, a encore rencontré une hostilité de la droite et de l’extrême droite au parlement. Comme le parti d’extrême droite VOX qui voit dans cette loi une "destruction de la culture". En janvier prochain devrait aussi entrer une loi qui permettra aux médecins de faire entrer leur objection de conscience lors d’une demande d’euthanasie.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK