Espagne: le dialogue sur la question catalane (entre gouvernement central et catalan) s'est ouvert à Madrid

Espagne: le dialogue sur la question catalane (entre gouvernement central et catalan) s'est ouvert à Madrid
2 images
Espagne: le dialogue sur la question catalane (entre gouvernement central et catalan) s'est ouvert à Madrid - © GABRIEL BOUYS - AFP

Une réunion historique a eu lieu à Madrid mercredi, les dirigeants du gouvernement central en Espagne et en Catalogne ayant entamé des pourparlers afin de tenter de trouver une issue au conflit dans la région séparatiste du nord-est. Le Premier ministre socialiste Pedro Sanchez et sa délégation de sept personnes ont rencontré le chef catalan Quim Torra et sa délégation de sept membres au Palais de la Moncloa à Madrid, la résidence officielle du Premier ministre. Pablo Iglesias, qui dirige l'alliance de gauche Unidas Podemos, partenaire de la coalition gouvernementale espagnole, était absent pour cause de maladie.

Compte tenu de la durée pendant laquelle aucune discussion n'a eu lieu entre les deux parties, la réunion était "extrêmement importante", ont déclaré des membres du gouvernement à la télévision espagnole. Pedro Sanchez a dit envisager les pourparlers avec espoir. Pour sa part, Quim Torra a dit qu'il se rendait à Madrid pour défendre les principes du mouvement d'indépendance. Il a expliqué qu'il réclamait toujours le droit à l'autodétermination, ainsi que la libération des dirigeants séparatistes qui sont actuellement emprisonnés, certains condamnés à de longues peines, pour avoir organisé un référendum en octobre 2017 sur l'indépendance de la région que Madrid jugeait illégal. Selon un porte-parole du gouvernement, il ne faut pas attendre de grands développements à ce stade-ci du processus de dialogue. Les deux dirigeants avaient convenu de mettre en place un forum de dialogue lors d'une rencontre le 6 février, leur premier face à face depuis fin 2018.

La société catalane est divisée, comme le montrait ce direct de fin octobre dernier (JT)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK