Espagne: l'ETA affirme que le désarmement "est à l'agenda"

Capture d'image sur le site Gara.net montrant trois militants de l'ETA en train de faire une déclaration dans un lieu indéterminé
Capture d'image sur le site Gara.net montrant trois militants de l'ETA en train de faire une déclaration dans un lieu indéterminé - © AFP

Le groupe basque armé ETA a affirmé jeudi que le désarmement "est à l'agenda", trois semaines après avoir annoncé la fin de 40 ans de lutte armée, dans une interview au journal basque Gara.

"Le désarmement est à l'agenda et l'ETA est disposée à prendre des engagements", ont déclaré deux porte-parole du groupe dans cette interview à paraître vendredi, dont le journal basque a publié un extrait dans son édition en ligne.

"L'ETA se s'assoira pas à la table de la négociation politique", ajoutent toutefois ces porte-parole qui se disent convaincus, selon leurs propos paraphrasés par le journal, que la clé des avancées se trouve dans la société basque.

Cette déclaration est la première de l'ETA depuis son annonce le 20 octobre qu'elle renonçait à la lutte armée.

Cette décision"n'a pas été simple", assurent les porte-parole, affirmant que cette annonce leur inspire"un grand sentiment de responsabilité".

Très affaiblie, l'organisation séparatiste avait annoncé le 20 octobre "l'arrêt définitif" de la lutte armée, après plus de 40 ans de violences pour l'indépendance du Pays basque. Elle n'avait annoncé ni son désarmement ni sa dissolution.

AFP
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK