Espagne : des manifestations se poursuivent pour appeler à la libération du rappeur Pablo Hasél

Il s'agissait de la quatrième nuit consécutive de manifestations en réaction à l'incarcération de Pablo Hasel
Il s'agissait de la quatrième nuit consécutive de manifestations en réaction à l'incarcération de Pablo Hasel - © PAU BARRENA - AFP

Quatre personnes ont été arrêtées en Catalogne, au cours d’une nouvelle nuit d’affrontements entre manifestants et policiers à la suite de l’incarcération mardi du rappeur espagnol Pablo Hasél, a annoncé samedi la police.

Deux personnes ont été arrêtées à Barcelone et deux autres à Gérone, en Catalogne, tandis que huit policiers ont été blessés dans les affrontements, a précisé la police. Six personnes ont été légèrement blessées, a-t-on indiqué par ailleurs de source médicale.

Il s’agissait de la quatrième nuit consécutive de manifestations en réaction à l’incarcération de Pablo Hasel, 32 ans, condamné à neuf mois de prison pour des tweets dans lesquels il insultait la monarchie et la police, ainsi que pour apologie du terrorisme.


►►► Lire aussi : En Espagne, la liberté d’expression est-elle en danger ?


Quelque 2000 manifestants se sont rassemblés dans la soirée à Barcelone où des heurts n’ont pas tardé à éclater. Des manifestants encagoulés ont lancé des pierres, des bouteilles et des pétards sur la police et mis le feu à des barricades érigées avec des poubelles et des chaises de restaurants. Au moins un restaurant a été incendié tandis que des banques et des commerces ont été vandalisés, selon la police. Des commerces ont également été pillés.

De nouvelles manifestations sont attendues samedi, avec des rassemblements prévus à Barcelone, Madrid, Pampelune (nord), Logrono (nord) et Majorque.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK