Espagne: mort du dirigeant historique communiste Santiago Carrillo

Le dirigeant historique du Parti communiste espagnol Santiago Carrillo, en novembre 2008 chez lui, à Madrid
Le dirigeant historique du Parti communiste espagnol Santiago Carrillo, en novembre 2008 chez lui, à Madrid - © Pierre-Philippe Marcou

Le dirigeant historique du Parti communiste espagnol Santiago Carrillo est mort à l'âge de 97 ans, a annoncé mardi un responsable de son parti à la radio nationale.

Santiago Carrillo, secrétaire général du Parti communiste espagnol de 1960 à 1982, aura traversé l'histoire de son pays depuis la Guerre civile jusqu'à la transition démocratique de l'après-franquisme. Il était malade depuis plusieurs mois.

Le secrétaire général du Parti communiste, José Luis Centella, a salué la mémoire d'un "dirigeant historique" en annonçant la nouvelle à la radio.

Le regard vif tamisé derrière d'épaisses lunettes, une éternelle cigarette aux lèvres, Santiago Carrillo aura mené un parcours intimement lié à l'histoire de l'Espagne depuis les années 30 : jeune responsable républicain pendant la Guerre civile de 1936-1939, exilé en France pendant 40 ans sous le franquisme, avant de devenir secrétaire général du Parti communiste.


AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK