Equateur : suspension du parti de l'ex-président Rafael Correa, en exil en Belgique

Rafael Correa le 09 octobre 2019 au Parlement européen à Bruxelles
Rafael Correa le 09 octobre 2019 au Parlement européen à Bruxelles - © KENZO TRIBOUILLARD - AFP

Le Conseil national électoral (CNE) d'Equateur a suspendu dimanche Fuerza Compromiso Social, le parti politique fidèle à l'ex-président Rafael Correa (2007-2017), qui ne pourra donc pas participer aux élections présidentielle et législatives de 2021.

L'instance a répondu favorablement à une requête du Contrôleur général de l'Etat, qui a observé des irrégularités dans la procédure d'enregistrement de ce parti et de trois autres, également suspendus.

M. Correa a dénoncé sur Twitter une "mascarade juridique".

L'ancien chef de l'Etat, qui vit en exil en Belgique, a été récemment condamné par contumace à huit ans de prison pour corruption. Il se dit victime de persécutions politiques de Lenin Moreno, son successeur et qui fut son allié et vice-président.


A lire aussi : Condamné à 8 ans de prison, l'ex-président équatorien, Rafael Correa, nous répond: "Il faut continuer la lutte"


 

Rafael Correa était l'invité de "Matin Première" en février 2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK