Equateur: le président sortant, R. Correa, revendique la victoire

RTBF
RTBF - © RTBF

Rafael Correa s'est proclamé vainqueur de la présidentielle, dimanche soir, après la publication de sondages réalisés à la sortie des urnes. De son côté, son principal adversaire, le nationaliste Lucio Gutierrez, n'a pas encore admis sa défaite.

Les Equatoriens étaient appelés, dimanche, à choisir l'ensemble de leurs représentants. Le chef de l'Etat sortant, le socialiste Rafael Correa, était donné comme favori depuis de nombreuses semaines.
La victoire du président sortant dès le premier tour serait historique. Aucun chef de l'Etat n'a été élu de la sorte en Equateur, depuis le retour de la démocratie en 1979.

Depuis deux ans, Rafael Correa a assis son autorité dans un pays instable. Grâce à lui, l'Equateur a bénéficié d'une nouvelle image internationale.

Au cours de son premier mandat, Rafael Correa s'est occupé des plus pauvres. Il a multiplié les aides à l'éducation, au logement et pour la santé. Près d'une personne sur trois vit en dessous du seuil de pauvreté en Equateur.

Le président équatorien a profité de la flambée des cours du pétrole qui est la principale ressource du pays. Il tenu tête aux compagnies pétrolières étrangères, exigeant davantage de dividendes.

Rafael Correa est économiste de formation. Il possède plusieurs liens avec la Belgique. Il a étudié à Louvain-la-Neuve et son épouse est belge.

(N. Willems)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK