Environ 2100 personnes rassemblées à Bruxelles contre le TTIP et l'austérité

Des manifestants anti-TTIP la semaine dernière en Allemagne.
Des manifestants anti-TTIP la semaine dernière en Allemagne. - © JOHN MACDOUGALL - AFP

Environ 2100 personnes de différents pays européens se sont rassemblées samedi en milieu de journée à Bruxelles pour une manifestation contre le traité commercial transatlantique TTIP et contre les politiques européennes d'austérité. La manifestation constituait le dernier round de trois jours de protestations internationales, avec une action en marge du sommet européen jeudi et des ateliers et discussions organisées vendredi.

Le cortège est parti de la place du Luxembourg pour se rendre à la place de la Monnaie. La manifestation s'est déroulée sans incident.

Les activistes voulaient protester contre le TTIP (Transatlantic Trade and Investment Partnership), ce projet d'accord visant entre autres l'abandon ou la réduction des droits de douane et une harmonisation des règles concernant les marchandises exportées et importées, dans le but de faire circuler plus librement les produits de part et d'autre de l'Atlantique. Les opposants, qui se font entendre depuis des mois, craignent que le TTIP mène à une dérégulation étendue et à un accroissement de la puissance des multinationales alors que les gouvernements nationaux perdraient de leur pouvoir de décision.

"Les accords de libre-échange comme le TTIP forment une menace fondamentale pour notre démocratie", indique Mia van Dongen de Climaxi, une des organisations participantes. "Ces accords sont négociés derrière des portes closes, sans possibilité pour la population ou ses représentants de s'exprimer."

Les manifestants souhaitaient également dénoncer la "politique d'austérité" de l'Union européenne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK