"Ensemble pour la Catalogne" veut investir Puigdemont président "pour de vrai"

"Ensemble pour la Catalogne" veut investir Puigdemont président "pour de vrai"
"Ensemble pour la Catalogne" veut investir Puigdemont président "pour de vrai" - © LLUIS GENE - AFP

Le groupe parlementaire de l'ex-président catalan Carles Puigdemont "Ensemble pour la Catalogne" cherche un moyen d'investir "pour de vrai" son leader au poste de président de la région, rapporte lundi le quotidien espagnol El Periódico. Cette annonce fait suite à l'arrestation du dirigeant indépendantiste en Allemagne.

La porte-parole d'"Ensemble pour la Catalogne", Elsa Artadi, a indiqué que son groupe parlementaire cherchait une solution pour que Carles Puigdemont soit réélu président de la Catalogne dans les faits et "non de manière symbolique". Le parti sécessionniste Candidature d'unité populaire (CUP) avait en effet proposé dimanche de rejoindre la "mesa" (comité de coordination des groupes parlementaires de la chambre catalane) pour faciliter une investiture à distance du candidat, alors qu'il s'y refusait jusqu'à présent.

Toute tentative sera invalidée

La CUP estimait que les partis indépendantistes, majoritaires au parlement, devaient poursuivre le processus de sécession de la région et se refusait à intégrer un nouveau gouvernement qui ne suivrait pas cette ligne dure. Le parti a donc revu ses positions après l'arrestation du leader indépendantiste en Allemagne dimanche matin, alors qu'il tentait de rentrer en Belgique après une visite en Finlande.

Accusé de "rébellion" et "sédition", Carles Puigdemont ne peut normalement pas être investi président à distance : la Cour constitutionnelle espagnole avait déjà prévenu qu'elle invaliderait toute tentative en ce sens.

Extrait de notre JT 13h:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK