En Libye, le fils du colonel Kadhafi, Seif al-Islam serait libre

Saif al-Islam Gaddafi, avant son arrestation dans le sud de la Libye.
Saif al-Islam Gaddafi, avant son arrestation dans le sud de la Libye. - © SABRI ELMHEDWI - BELGAIMAGE

Selon son avocat libyen, Seif al-Islam Kadhafi a été libéré par l'un des groupes armés qui contrôle la ville de Zintan, au Sud de la capitale Tripoli. Le fils du colonel avait pourtant été condamné en 2015 pour crimes de guerre par la justice libyenne. Il a soutenu son père becs et ongles durant la révolution libyenne.

Une loi d'amnistie qui vise les anciens dignitaires du régime

Selon son avocat, la brigade armée de la ville de Zintan qui l'avait fait prisonnier l'a libéré il y a quelques jours. Une information à prendre au conditionnel, car ce n'est pas la première fois qu'elle fait cette annonce.

La raison ? Une loi d'amnistie qui vise les anciens dignitaires du régime. Elle a été adoptée par le Parlement qui se situe dans l'Est du pays. Et donc pas par les autorités de Tripoli, qui sont, elles, reconnues par la communauté internationale. Le pays est coupé en deux, voire en trois depuis la révolution de 2011.

Quel rôle pourrait-il encore jouer? 

Seif Al Islam est toujours recherché par la Cour Pénale Internationale. Elle a lancé un mandat d'arrêt pour crimes contre l'humanité contre lui en 2011. Elle l'accuse d'avoir joué un rôle-clé dans la répression de la révolte libyenne.

On ignore où se trouve le fils du dictateur libyen. Il aurait quitté la ville de Zintan. On ignore aussi quel rôle il pourrait jouer, dans la Libye d'aujourd'hui, un pays livré aux groupes armés, où plusieurs parties se disputent le pouvoir. Mais aussi où de nombreux Libyens sont nostalgiques des années Kadhafi, pour leur stabilité notamment.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK