En Espagne, un mur antibruit à l'origine d'un "massacre d'oiseaux"

En Espagne, un mur antibruit est à l’origine d’un massacre d’oiseaux. Voilà pourquoi. 

Des façades transparentes responsables 

Filmée par un cycliste une vidéo montrant plus d’une dizaine d’oiseaux morts a provoqué une vague d'indignation en Espagne...

“Quel massacre messieurs-dames ! Quel massacre !“, pouvons-nous entendre sur la vidéo. “Et ça c'est juste pour ce matin. On m'a dit qu'ils l'avaient nettoyé messieurs-dames“, fustige l’auteur de la vidéo. 

Rouges-gorges, geais des chênes, merles...Sur quelques mètres, on le voit ramasser 12 oiseaux morts.

Le responsable selon lui ? Les façades antibruit installées autour de l'autoroute. En effet, il s’agit d’une voie naturelle où passent les merles en volant. 

Les façades transparentes comme ce genre de murs mais aussi les abribus ou les baies vitrées sont des dangers mortels pour les oiseaux.

Chaque année, elles feraient plusieurs centaines de milliers de victimes, rien qu'en Espagne.

Vue plus d'1,9 million de fois, la vidéo a poussé les autorités à agir rapidement.

Pour que les oiseaux évitent la barrière, le maire d'Ojén, l'a faite recouvrir de signaux visuels. 

Bémol ? Cela a été fait seulement par endroits. Par conséquent, deux jours plus tard, le cycliste est revenu filmer les aménagements.

Le constat est clair : d’autres oiseaux sont morts, là où il n’y avait pas de signaux visuels. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK