Avec Emmanuel Macron, assistera-t-on à la fin de la Françafrique?

Emmanuel Macron, la fin de la Francafrique?
Emmanuel Macron, la fin de la Francafrique? - © Tous droits réservés

"De nombreux responsables africains, journalistes, hommes de lettres, artistes m'ont appelé pour me dire : Enfin, on va pouvoir avoir des relations plus saines avec la France!" Pour Hervé Bourges, fin connaisseur de l'Afrique, l'élection d'Emmanuel Macron est "une bonne chose".

Interviewé par Eddy Caekelberghs dans Au bout du Jour à 19h ce mardi, cet ancien conseiller du président algérien Ben Bella, admet qu'il connait mal le nouveau président français. Avant de préciser: "Ce que je sais c'est qu'il s'adresse à l'Afrique".

Les chefs d'Etat africains ont en effet salué majoritairement l'élection du patron d'En Marche "en raison de sa déclaration à Alger où il a dit que le colonialisme était un crime contre l'humanité. Il est revenu en arrière mais n'a pas mis ses propos de côté", précise Hervé Bourges.  

Bien loin du discours de Nicolas Sarkozy à Dakar. L'ex-président français disait alors que l'Africain n'était pas rentré dans l'Histoire.

Hervé Bourges est aussi l'auteur du "Dictionnaire amoureux de l'Afrique".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir