Emmanuel Macron diagnostiqué positif au Covid-19, plusieurs chefs d'Etat européens se mettent en quarantaine

Emmanuel Macron a été diagnostiqué positif au COVID-19 et placé à l’isolement, ce qui l’empêchera notamment de se rendre au Liban la semaine prochaine, a annoncé jeudi l’Elysée. "Le voyage au Liban n’est pas maintenu car le président s’isole pour sept jours", a dit une porte-parole.

Selon l’Elysée, le chef de l’Etat continue en revanche de gérer les affaires du pays par visioconférence. Les circonstances dans lesquelles Emmanuel Macron a contracté le coronavirus sont pour l’heure inconnues.

"Ce diagnostic a été établi suite à un test RTPCR réalisé dès l’apparition de premiers symptômes", précise la présidence dans un communiqué. "Conformément aux consignes sanitaires en vigueur applicables à tous, le président de la République s’isolera pendant sept jours. Il continuera de travailler et d’assurer ses activités à distance."

L’épouse du président, Brigitte Macron est placée en isolement. Brigitte Macron ne présente pas de symptôme, annonce son secrétariat. "Elle est cas contact sans symptôme. Elle devra s’isoler mais continue son activité par visio conférence", précise-t-on. La première dame a été testée mardi avant une visite à l’hôpital Saint-Louis, rappelle-t-on à son secrétariat.

Conformément aux protocoles, les cas contacts du président sont en train d’être tracés.

Susceptible d’être "cas contact", le Premier ministre, Jean Castex, s’est lui aussi placé à l’isolement, a annoncé le président du Sénat, Gérard Larcher, à l’ouverture d’une séance durant laquelle le chef du gouvernement devait présenter la stratégie vaccinale de la France.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a prononcé le discours à sa place. Il a dit avoir une "pensée particulière" pour le président de la République.

Charles Michel à l'isolement

Le président du Conseil européen, Charles Michel, qui a rencontré Emmanuel Macron lundi à Paris, s'est placé à l'isolement par mesure de précaution après l'annonce du test COVID-19 positif du président français, a annoncé un porte-parole de l'UE.

"Il a été informé par les autorités françaises qu'il n'était pas considéré comme un contact proche. Il est testé régulièrement et a été testé négatif mardi. Cependant, par mesure de précaution, le président (du Conseil européen) va se mettre à l'isolement", a-t-il dit.

Les deux hommes se sont vus à l'occasion du 60e anniversaire de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), ainsi que le Premier ministre Alexander De Croo.  Charles Michel a ensuite été reçu à déjeuner par le président français, en compagnie du président du gouvernement espagnol Pedro Sanchez et du secrétaire général de l'organisation, Angel Gurria.

Parmi les personnalités politiques européennes qui ont été en contact avec le président Emmanuel Macron se trouve Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne. Elle avait dîné dimanche soir à Paris avec le président français. Un porte-parole de la Commission a expliqué que, selon l'Elysée, M. Macron n'était devenu contagieux que plus tard, lundi soir ou mardi. Mme von der Leyen a été testée lundi et ce test s'est révélé négatif, a-t-on précisé de même source.

Plusieurs chefs d'Etat se mettent en quarantaine

Ce jeudi après-midi, plusieurs chefs d'Etat affirment s'être mis en quarantaine. C'est le cas notamment de Xavier Bettel, le Premier ministre luxembourgeois. Il s'est placé ce jeudi "en auto-quarantaine" par précaution à la suite de sa participation au Conseil européen de la semaine dernière (jeudi 10 et vendredi 11 décembre), où il a côtoyé M. Macron. Il s'est fait tester et attend ses résultats. "Je n'ai pas de symptômes et continue à exercer pleinement mes tâches et fonctions", a-t-il indiqué sur Twitter.

Le premier ministre portugais Antonio Costa a suivi: il a opté pour "l'isolement préventif" après s'être entretenu mercredi avec M. Macron. Il y restera jusqu'à "l'évaluation du niveau de risque de la part des autorités de santé", ont indiqué ses services dans un communiqué. Il "ne présente aucun symptôme" et s'est soumis à un test Covid-19 dans la matinée de jeudi.

M. Costa avait participé mercredi à un déjeuner à l'Elysée avec le président français au sujet du Conseil de l'Union Européenne que le Portugal s'apprête à présider pendant six mois à partir du 1er janvier.

Même démarche pour le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, qui s'est mis en quarantaine jusqu'au 24 décembre après avoir rencontré lundi le président français.

M. Sanchez "se soumettra sans tarder à un test pour connaître sa situation", mais "respectera une quarantaine jusqu'au 24 décembre, date à laquelle se seront écoulés dix jours depuis sa rencontre avec le président Macron à Paris", a indiqué le palais de la Moncloa dans un communiqué.

 

Emmanuel Macron testé positif au coronavirus, réaction dans la rue: images du 17/12/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK