Elections locales en Russie: les pro-Kremlin sauvent leur majorité mais perdent à Moscou

A Moscou, seuls 21,63% des électeurs ont voté.
A Moscou, seuls 21,63% des électeurs ont voté. - © ALEKSEY FILIPPOV - AFP

Les élections régionales et locales de dimanche en Russie ont permis au parti pro-Kremlin de maintenir sa majorité dans la plupart des régions, selon la commission électorale. Après exclusion de dizaines de candidats d'opposition, le parti Russie Unie au pouvoir à Moscou a glané 25 des 45 sièges à la douma locale, avance l'agence Interfax lundi matin.

Deux candidats pro-Kremlin ont perdu leur mandat. La formation d'opposition modérée Iabloko s'est adjugé trois sièges à Moscou, dont un pour son ancien président Sergueï Mitrokhine. Des candidats communistes et autres partis proches du pouvoir obtiennent aussi des élus. L'élection aux différents postes de gouverneurs semble avoir été favorable aux candidats du pouvoir.

A Moscou, seuls 21,63% des électeurs ont voté

Dans la région de Khabarovsk et les zones côtières de l'est du pays, le parti au pouvoir ne réunit que 12,51% des suffrages, devant baisser pavillon face aux ultranationalistes du Parti Russie et aux communistes.

Un total de 56 millions de Russes, soit près de la moitié des électeurs, se sont exprimés lors de ce scrutin. A Moscou, seuls 21,63% des électeurs ont voté.

Les observateurs ont rapporté des centaines de tentatives de manipulation ou d'entrave à leur mission. Des protestations se sont parfois déroulées devant les bureaux de vote. Des dizaines d'opposants et de personnalités critiques vis-à-vis du Kremlin n'ont pas pu participer à ces élections.

Fermeture d'un bureau de vote moscovite, ce 08 septembre

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK