Elections européennes: vers un affaiblissement des partis traditionnels ?

Elections européennes: vers un affaiblissement des partis traditionnels ?
Elections européennes: vers un affaiblissement des partis traditionnels ? - © FREDERICK FLORIN - AFP

Entre le 23 et 26 mai, les citoyens européens éliront leurs représentants au sein du Parlement européen. Les enquêtes d’opinion prédisent un affaiblissement des partis traditionnels, et une hausse des mouvements populistes et eurosceptiques. 

Une alliance de blocage

Le Standaard l'a rappelé ce mardi, les eurosceptiques tentent d'agréger leur force au sein d'un seul parti. Matteo Salvini, le ministre de l'Intérieur italien et leader de la Ligue du nord, s'en est allé visiter son cousin polonais histoire de voir si un axe Pologne- Italie pouvait remplacer un moteur Franco-allemand, ou, au moins, faire tourner le parlement européen sur lui-même.

Selon Marianne Dony, spécialiste des politiques européennes à l'Université Libre de Bruxelles, même désunis, ces formations pourraient représenter une forme de danger pour la construction européenne: 

"ils pourront former des alliances objectives de blocage au sein du Parlement, pas des alliances pour mener certaines politiques. Et d'ailleurs, est -ce qu'ils en ont envie ? Pour eux, moins l'Europe en fera, mieux ils se porteront. Donc, il n'est peut-être pas si important pour eux de former un seul grand groupe pour freiner la machine.", explique Marianne Dony.

Si la montée des formations eurosceptiques se confirme, les partis traditionnels devront s'adapter. "Plus la majorité des grands groupes traditionnels pro-européens ( PPE, ALDE, SD et GUE) sera réduite, plus ils seront obligés de s'allier entre eux pour faire passer des projets puisque les autres seront contre. Et là, le danger que je vois c'est que ces groupes qui n'ont pas les mêmes visions de l'Europe, devront s'accorder sur le plus petit dénominateur commun", met en garde la professeure de droit européen et spécialiste des politiques européennes à l’Université Libre de Bruxelles.

Découvrez l’intégralité de l’interview de Marianne Dony, ce vendredi à 19h10 dans La Semaine de l'Europe sur La Première

Toute l'actualité européenne avec Euranet Plus, le premier réseau d'information européenne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK