Tunisie: le parti anti-islamiste Nidaa Tounès remporte les législatives

L'ISIE (Instance supérieure indépendante pour les élections) en conférence de presse pour délivrer les résultats des élections en Tunisie
2 images
L'ISIE (Instance supérieure indépendante pour les élections) en conférence de presse pour délivrer les résultats des élections en Tunisie - © FADEL SENNA

Le parti anti-islamiste tunisien Nidaa Tounès a remporté les législatives de dimanche, devançant ses rivaux d'Ennahda, selon les résultats officiels préliminaires annoncés dans la nuit de mercredi à jeudi par l'instance chargée d'organiser le scrutin.

Nidaa Tounès a remporté 85 des 217 sièges de l'Assemblée des représentants du peuple, tandis qu'Ennahda en a engrangé 69, a annoncé l'ISIE lors d'une conférence de presse.

L'Union patriotique libre (UPL), le parti du richissime homme d'affaires et président du Club africain, l'un des principaux clubs de Tunisie, Slim Riahi, arrive en troisième position avec 16 sièges.

Il est suivi par le Front populaire, coalition de gauche et d'extrême gauche, qui remporte 15 sièges.

Ces législatives, qui vont être suivies par une présidentielle le 23 novembre, doivent enfin doter la Tunisie d'institutions pérennes près de quatre ans après la révolution qui mit fin en janvier 2011 à la dictature de Zine El Abidine Ben Ali.

Nidaa Tounès, une formation hétéroclite regroupant aussi bien des personnalités de gauche, de centre droit, des opposants et des caciques du régime déchu de Ben Ali, a mené une campagne virulente contre les islamistes d'Ennahda, qu'il a notamment taxés d'obscurantisme.

Belga

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK