Elections en RDC: l'ONU met Kinshasa en garde contre la censure des médias et de l'opposition

Elections en RDC: l'ONU met Kinshasa en garde contre la censure des médias et de l'opposition
Elections en RDC: l'ONU met Kinshasa en garde contre la censure des médias et de l'opposition - © Tous droits réservés

Visas refusés aux journalistes, radios étrangères coupées, opposition muselée, internet bloqué : depuis les élections de dimanche dernier, le Congo vit coupé du monde dans l'attente de la proclamation du successeur du président Joseph Kabila, au pouvoir depuis près de 18 ans.

L'ONU a estimé vendredi que la répression menée par le pouvoir en République démocratique du Congo (RDC) contre les voix dissidentes risquait de se retourner contre lui lorsque le résultat de l'élection présidentielle serait annoncé.

L'équipe de la RTBF n'a jamais pu obtenir le droit d'entrer en RDC pour couvrir les élections. La correspondante de Radio France internationale (RFI) a été contrainte de quitter Kinshasa jeudi et le signal de réception de la radio publique française a été également coupé. Les Congolais sont également privés d'accès à l'internet depuis lundi.

Proclamation à risque

"L'intimidation et le harcèlement à l'encontre des journalistes, des candidats de l'opposition et des défenseurs des droits de l'homme se poursuivent", a dénoncé une porte-parole du Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme, Ravina Shamdasani, lors d'un point de presse à Genève.

"Et pendant cette période très sensible, très tendue, nous craignons que ces efforts pour réduire au silence la dissidence puissent avoir un effet inverse considérable lorsque les résultats seront annoncés", a-t-elle poursuivi, en appelant "toutes les parties à s'abstenir de recourir à la violence".

La Commission électorale nationale indépendante (Céni), seule habilitée à proclamer les résultats des élections, a laissé entendre qu'elle pourrait retarder cette annonce, prévue pour ce dimanche.

L'Eglise catholique congolaise, qui affirme connaître le nom du vainqueur de la présidentielle, demande à la Céni de proclamer les résultats sans tarder "dans le respect de la vérité et la justice".

Les Etats-Unis ont aussi appelé jeudi les autorités électorales de RDC à "respecter" le choix des Congolais en publiant des résultats "exacts", avec des menaces de sanctions dans le cas contraire.

 

 

Journal télévisé 13H

Des dizaines de milliers de Congolais n'ont pas pu aller voter, c'est le cas des habitants de la région de Yumbi, en proie à des violences inter-ethniques. Nos envoyés spéciaux ont pu recueillir leurs témoignages à Makotipoko, un endroit extrêmement reculé du Congo-Brazzaville.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK