Elections en RDC: Félix Tshisekedi en tête des résultats, selon son porte-parole

Elections en RDC: Félix Tshisekedi en tête des résultats, selon son porte-parole
Elections en RDC: Félix Tshisekedi en tête des résultats, selon son porte-parole - © RTBF

La République démocratique du Congo est dans l'attente des résultats des élections du 30 décembre dernier. Ils devaient tomber ce week-end, mais seront probablement reportés de quelques jours. 

La mission d’observation électorale de la Conférence épiscopale au Congo avait déployé beaucoup d’observateurs dans le pays, et elle affirme aujourd’hui que le nom du vainqueur de la présidentielle est connu. C'est le cas aussi du côté du candidat Felix Tshisekedi, comme l'explique son porte-parole Louis d’or Ngalamulume.


►►► À lire aussi  : le reportage de nos envoyés spéciaux à Makotipoko, où des milliers de réfugiés fuient les violences


"Effectivement, nous avons des témoins, nous avons beaucoup d’observateurs qu’on a aussi déployés dans toute la République, nous avons même mis en place un centre de compilation des résultats et nous avions déjà eu les premières tendances après l’élection. Donc, on n’était pas obligé de donner nos révélations, mais vu que le candidat de la majorité a brisé le silence et a déjà déclaré, à quelques heures des élections présidentielles, qu’il était d’office président de la République, comme si cela était déjà prédestiné et bien préparé, nous étions aussi dans l’obligation de fournir nos premiers résultats."

Tshisekedi en tête?

Et selon les premiers résultats qu'ils ont pu recueillir, M. Félix Tshisekedi arriverait en tête"Aujourd’hui, je peux vous dire sans le moindre doute d’être contredit que M. Félix Tshisekedi est en tête des résultats de l’élection présidentielle pour l’instant. Et cela se confirme partout. Certains observateurs internationaux ont dit la même chose."

Pourtant, quand on lit la une du journal Le Soir vendredi matin, on voit que Martin Fayulu, s’exprime déjà comme s’il était président. 

"Le peuple congolais a pris une bonne décision, c’est-à-dire que le peuple congolais a souffert pendant longtemps et le peuple congolais ne voulait plus de la continuité. Parce qu’il suffit de voir comment ce qui est vécu, de voir comment se sont déroulées les élections présidentielles, dans quelles conditions, ça, c’est inacceptable. Et tout ça sous le silence complice de la communauté internationale, c’est ce qu’on déplore aussi, la situation qui se passe au Congo démocratique", nuance-t-il.

"Donc, je peux vous dire que pour l’instant, le grand vainqueur est M. Félix Tshisekedi, qui a remporté les élections présidentielles. Et ça, ça sera dit. Nous voulons qu’il y ait la vérité des urnes, qu’on nous dise ce qui s’est réellement passé, qu’on publie la vérité des urnes, et non pas des résultats qui seront fabriqués quelque part pour faire croire aux gens que c’est celui-là qui a gagné. Le peuple congolais a bravé les conditions climatiques pour aller voter, vous imaginez. C’est pour dire qu’on ne veut plus de la continuité, on veut la rupture. On ne veut plus de la confusion, on ne veut pas d’une marionnette au pouvoir, on fait la rupture, on veut le changement. Et le changement a un nom, c’est Félix Tshisekedi, qui est le prochain président de la République."

Une opposition soudée?

Mais en cas de non-victoire ou en tout cas si un autre nom sort des urnes, la question est de savoir si l’opposition va réussir à rester soudée pour éviter qu’il y ait des violences. "Il n’y a jamais eu de problème entre nous."

Il insiste, l'opposition n'est pas désorganisée. "Mais nous nous sommes organisés dans le CACH, qui est le " Cap pour le Changement ". Nous avons l’UDPS et l’UNC, donc nous sommes ouverts à toutes propositions des autres s’ils veulent bien nous rejoindre après les élections. Nous allons effectivement gagner ces élections, on verra dans quelle mesure et s’il y a lieu toujours de pouvoir encore cheminer ensemble, mais ça, c’est une question qui sera vue après. Pour l’instant, nous attendons qu’on nous donne la vérité que reflètent les urnes, ce qui a été voté par le peuple congolais."

Ils sont en tout cas prêt à travailler ensemble, dans l’intérêt suprême du peuple congolais. "Nous sommes des Congolais et je suis convaincu que Félix Tshisekedi est le futur chef de l’État congolais. Félix Tshisekedi est quelqu’un de très sociable, je ne vois pas ce qui peut empêcher aux fils d’un même pays de pouvoir travailler ensemble, mais ceux qui ont eu un résultat désastreux et qui ont mis le pays dans le chaos, nous ne voyons pas comment on peut travailler avec ceux-là. Donc, la majorité présidentielle sortante, nous ne pouvons pas travailler avec eux. Peut-être avec l’autre tranche de l’opposition..."

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK