Elections en Nouvelle-Zélande : Facebook ferme la page d'un parti pour "désinformation"

Elections en Nouvelle-Zélande : Facebook ferme la page d’un parti pour "désinformation"
Elections en Nouvelle-Zélande : Facebook ferme la page d’un parti pour "désinformation" - © fizkes - Getty Images/iStockphoto

Facebook a annoncé jeudi avoir fermé la page du parti AdvanceNZ, deux jours avant les élections générales, en accusant cette formation surfant sur les théories du complot de promouvoir la désinformation au sujet de la pandémie.

"Nous n’autorisons personne à partager sur notre plateforme la désinformation au sujet du Covid-19, qui serait de nature à porter de façon imminente un préjudice physique", a expliqué à l’AFP un porte-parole du réseau social. "Nous avons fermé la page Facebook + Advance New Zealand/New Zealand Public Party + pour des violations répétées de cette politique."

Facebook, observé de près dans le contexte des élections présidentielles américaines

L’attitude du réseau social est scrutée d’autant plus près dans le contexte des élections présidentielles américaines le mois prochain. Mercredi, Facebook, de même que Twitter, ont limité le partage en ligne d’un article controversé d’un quotidien américain sur le candidat démocrate à la Maison Blanche Joe Biden, à seulement trois semaines de la présidentielle. La véracité du contenu a été mise en doute par un cadre de Facebook qui a annoncé que les informations du quotidien allaient faire l’objet d’une vérification.

En début du mois, Facebook avait aussi annoncé le retrait de tous les comptes, pages et groupes liés à la mouvance conspirationniste "QAnon", sur sa plateforme principale et sur Instagram.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK