Elections en Mauritanie: les résultats contestés

Le général Mohamed Ould Abdel Aziz a remporté dès le premier tour l'élection présidentielle de samedi.

Alors que les bulletins de la présidentielle n'étaient pas encore tous dépouillés, le ministère de l'Intérieur a annoncé la victoire de l'homme qui est arrivé au pouvoir après un putsch, en août 2008. Il obtiendrait plus de 52% des voix.

Dès cette annonce, l'opposition a directement contesté les résultats. Les quatre principaux candidats de l'opposition ont dénoncé une mascarade électorale qui cherche à légitimer le coup d'Etat du 6 août 2008. Ils ont parlé d'un putsch électoral.

Dimanche soir, lors d'une conférence de presse, le président élu Abdel Aziz rejeté toute accusation de fraude. Pour lui, l'élection présidentielle s'est déroulée dans de bonnes conditions.

Ce scrutin était pourtant censé mettre un terme, à la grave crise née du coup d'Etat militaire, en Mauritanie. Un putsch qui a renversé le premier président démocratiquement élu du pays. A la suite de ce putsch, l'Union européenne avait notamment suspendu son aide.

Ce devait être l'élection présidentielle qui apaise les tensions. Le processus démocratique semble pourtant grippé en Mauritanie.

(N. Willems)

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK