Libye: les islamistes semblent avoir perdu les élections législatives

Les islamistes semblent avoir perdu les élections
2 images
Les islamistes semblent avoir perdu les élections - © MOHAMMED ABED (AFP)

La coalition des libéraux devancerait le parti islamiste. L’alliance formée par l'ancien premier ministre n’a pas attendu les résultats officiels des élections de samedi pour se prononcer. Un scrutin "historique" qui a valu à la Libye les éloges de la communauté internationale.

L'Alliance des forces nationales a annoncé être arrivée en tête dans la plupart des circonscriptions de Libye. Le chef de cette coalition, l’ancien premier ministre Mahmoud Jibril, a appelé, dimanche soir, les autres partis politiques à l'unité.

De son côté, son principal adversaire, le parti Justice et Construction, la formation islamiste créée par les Frères musulmans, a déjà reconnu la nette avance à Benghazi et à Tripoli de l'alliance formée par l'ancien premier ministre.

Malgré des violences et des actes de sabotage de militants autonomistes dans l'Est du pays, les Libyens ont réussi leurs premières élections libres dans une ambiance festive. Le scrutin s’est déroulé, samedi dernier, après des dizaines d'années de dictature sous le régime de Mouammar Kadhafi.

La Libye a choisi les 200 membres d'une assemblée nationale, qui doit diriger une nouvelle période de transition. Le pays attend les premiers résultats officiels aujourd’hui ou demain.

La Libye semble avoir brisé l'élan des islamistes en Afrique du Nord, des partis islamistes, qui ont récemment remporté les scrutins au Maroc, en Égypte et en Tunisie, c’est-à-dire les consultations démocratiques organisées dans la région depuis le déclenchement du printemps arabe.

Nicolas Willems

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK